Quels sont les avantages et inconvénients du métier d’agent immobilier indépendant ?


10 min Temps de lecture Formation & Métier 💼

En bref

En une décennie, le secteur de l’immobilier a vu naître de nombreux métiers aux statuts plus flexibles. Face à ces nouvelles tendances du marché, le métier d’agent immobilier indépendant s’est développé en marge des agences classiques. Découvrez le métier d’agent immobilier indépendant, ses avantages et ses inconvénients.

Fond de couleur

Le métier d'agent indépendant en immobilier vous intéresse ?


La commission de l'agent immobilier - SAFTI Recrutement

A noter : SAFTI ne recrute pas d'agents immobiliers, mais des agents commerciaux indépendants en immobilier,  qui sont inscrits au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC).
 

Différents statuts adaptés à l’exercice du métier d’agent immobilier indépendant

L’agent immobilier indépendant intervient auprès des vendeurs et des acquéreurs dans des opérations de vente ou de location immobilières, pour des maisons individuelles, des biens en copropriété ou encore des baux commerciaux. Il est l’interlocuteur principal des deux parties et les accompagne à ce titre dans l’estimation et la promotion de leur bien, la signature des mandats, l’organisation des visites ou encore la négociation. Les agents immobiliers indépendants effectuent donc strictement les mêmes missions que les agents immobiliers salariés d’agences immobilières indépendantes ou franchisées. Pour exercer sa profession, l’agent immobilier indépendant devra être immatriculé en Entreprise Individuelle (aussi appelée EI).

 

Plusieurs voies d’insertion pour être agent immobilier indépendant

Le professionnel souhaitant exercer en qualité d’agent immobilier est soumis à une réglementation stricte. Il doit obligatoirement être détenteur d’une carte professionnelle, délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI). Pour l’obtenir, il doit pouvoir répondre à des conditions de diplôme ou d’expérience.

Pour exercer en tant qu’agent, il faut être titulaire d’une licence professionnelle dans un cursus économique, juridique ou commercial à niveau Bac +3 ou d’un BTS professions immobilières ou négociation et relation client correspondant à un niveau Bac +2. Il existe également de nombreuses écoles privées spécialisées dans l’immobilier ainsi que des cursus proposés en écoles de commerce qui préparent au métier en un cursus diplômant de niveau Bac + 2 à Bac +5.

Sans diplôme, un candidat dispose de plusieurs moyens pour accéder à la profession. Il doit alors justifier d’une expérience de salarié en agence immobilière d’au moins 10 ans s’il ne possède pas le niveau Bac, et d’au moins 3 ans pour les titulaires du Bac. Il est enfin possible de faire valoir son expérience professionnelle via une validation des acquis de l’expérience (VAE), dont l’obtention confère un niveau licence Bac +3 après avoir travaillé au minimum 3 ans dans le domaine de l’immobilier.

Des montants de rémunération variables et non plafonnés

À la différence d’un salarié qui perçoit une rémunération tous les mois — constituée d’un fixe et d’une part variable, l’agent immobilier indépendant n’a pas la garantie de bénéficier d’une rémunération régulière. Celle-ci dépend directement de son volume d’activité et des transactions qu’il parvient à faire aboutir.

La Loi Hoguet prévoit que les agences immobilières sont entièrement libres de fixer le montant de leurs honoraires dans le cadre de la vente d’un bien immobilier. Les commissions des agences immobilières sont exprimées en pourcentage du prix de vente, généralement autour de 3 à 8 % du prix du bien. L’agent immobilier indépendant qui réalise une transaction immobilière va donc se constituer sa rémunération via cette commission, à l’unique condition d’effectivement finaliser cette transaction. Plus l’agent conclura de ventes, plus sa rémunération sera importante. À noter que dans la majorité des cas, les frais d’agence sont dégressifs plus la valeur immobilière du bien est importante.

Estimer la rémunération d’un agent immobilier indépendant n’est donc pas chose facile, tant elle est conditionnée par de nombreux paramètres : sa situation personnelle, son expérience, l’importance de son réseau, sa zone géographique d’intervention… En effet, la zone où il décidera de s’installer présentera des challenges ou au contraire des opportunités. Dans les zones urbaines par exemple, les frais d’agence ont tendance à être bien plus élevés que dans les zones rurales. On y observe également une très forte concurrence entre les agents salariés et les agents indépendants.

Lorsqu’un agent immobilier se lance en tant qu’indépendant, il devra potentiellement attendre 6 à 9 mois avant de signer ses premiers mandats et ainsi se constituer une rémunération. Dans ses premières années d’activité, on estime que l’agent immobilier peut gagner de 1 500 à 3 000 € brut par mois ; avec de l’expérience et un réseau solide, il peut très bien augmenter sa rémunération à 5 000 € par mois et bien au-delà.

Fond de couleur

Le métier d'agent indépendant en immobilier vous intéresse ?

Changez de vie avec SAFTI !

Agent immobilier : avantages et inconvénients en indépendant et en salarié

Certains agents immobiliers préféreront la flexibilité et la liberté du statut d’indépendant, tandis que d’autres se sentiront rassurés en tant que salarié d’une agence. Le statut de salarié représente en effet une sécurité de travail et de rémunération et offre de multiples garanties. L’agent immobilier salarié peut notamment cotiser à l’assurance chômage, à l’assurance retraite et au régime général de la sécurité sociale mais aussi bénéficier de la mutuelle d’entreprise et de congés payés. Il n’a pas à supporter à lui seul le coût de ses charges sociales, qu’il partage avec son employeur. En comparaison, le statut d’agent immobilier indépendant présente plus de risques, mais également plus d’opportunités. Le professionnel indépendant est le seul à décider de la gestion de son temps de travail et bénéficie potentiellement d’une rémunération bien plus attractive : le montant de ses commissions est environ deux fois supérieur à celui auquel peuvent prétendre les agents immobiliers salariés.

 

Les avantages et les inconvénients du métier d’agent immobilier indépendant

 Les avantages du statut d’indépendantLes inconvénients du statut d’indépendant
Conditions de travail au quotidienLa liberté est le principal atout du statut d’agent immobilier indépendant. Il travaille directement de chez lui et gère son emploi du temps en toute autonomie. Il n’est tenu par aucun lien de subordination.La solitude est inhérente au statut d’indépendant : certaines personnes apprécient d’être en contact régulier avec une équipe et peuvent déplorer cette situation d’isolement. L’indépendant doit également être très organisé et autonome s’il souhaite voir son entreprise prospérer. Il ne peut pas se reposer sur d’autres collaborateurs et doit avoir des connaissances solides pour gérer son entreprise de façon optimale.
RémunérationL’indépendant est totalement maître de sa rémunération. Plus il va travailler, plus nombreuses seront les transactions immobilières : son chiffre d’affaires n’a donc aucune limite. Le montant de ses commissions est également bien supérieur par rapport à celui d’un agent salarié.En cas de baisse d’activité ou de souci personnel, l’indépendant ne peut pas se reposer sur la sécurité que constitue un salaire. Il doit lui-même se constituer son matelas de secours pour pouvoir affronter sereinement les périodes difficiles.
Relation avec ses clientsL’indépendant détient toutes les cartes pour développer une véritable relation de proximité avec ses clients. Avec le temps et l’expérience, il peut se constituer un portefeuille client très fourni et profiter du bouche-à-oreille.L’indépendant doit se montrer proactif et redoubler d’efforts pour se constituer son portefeuille client. Il ne peut pas compter sur la visibilité et la force d’une agence ou d’un réseau et doit impérativement démarcher lui-même chacun de ses clients.

Exercer en indépendant tout en bénéficiant de la force d’un réseau leader ? C’est possible avec SAFTI, le réseau d’agents immobiliers indépendants qui permet à ses mandataires de conserver leur liberté tout en maximisant leurs revenus. Sans horaires à respecter, sans statut administratif complexe et sans lien hiérarchique, SAFTI vous propose de débuter votre activité d’agent immobilier indépendant en toute sérénité, sur un marché pérenne et porteur.


Questions fréquentes

Comment devenir Agent Immobilier ?

Voir la réponse

Quels sont les avantages de l'Agent Immobilier Indépendant ?

Voir la réponse

Quels sont les inconvénients de l'Agent Immobilier Indépendant ?

Voir la réponse
Image d'illustration du formulaire

Devenez agent immobilier indépendant

Notation Google (4.5/5)

97% de nos conseillers immobiliers sont satisfaits*


Complétez le formulaire ci-dessous, 

nos équipes vous recontacteront dans les plus brefs délais.

Chargement...

Découvrir aussi